snudi.fo85@gmail.com

|couper{150}|attribut_html)" />

Syndicat Force Ouvrière des Instituteurs et Professeurs des Écoles de la Vendée
SNUDI-FO85 - 16 bd Louis Blanc - BP 399 - 85010 LA Roche-sur-Yon Cedex
TEL : 02.51.36.03.27 - FAX  : 09 56 09 72 96 - snudi.fo85@gmail.com


Communiqué du 3 décembre
Publié; le 4 décembre 2014 | snudi FO 85

Vous trouverez ci-dessous le communiqué de Force ouvrière à propos de l’éducation prioritaire.

Il est bien évident qu’il ne s’agit pas pour nous de laisser les écoles de telle ville ou de telle autre défendre "leur" dossier mais d’agir NATIONALEMENT puisque la décision vient du ministère.

Il est vraiment cocasse de lire que la députée de Vendée Bulteau fait mine de soutenir les écoles qui sont confrontées aux choix budgétaires de SON gouvernement...

N’a-t-elle pas voté la refondation Peillon de l’école, n’a-t-elle pas applaudi des 2 mains le pacte de responsabilité qui prévoit justement les économies dans les dépenses publiques ?

Education prioritaire

Rassemblement au ministère

le 17 décembre, jour du CTM

Délégations dans tous les rectorats

Le ministère nous a informés hier que le Comité Technique Ministériel du 17 décembre aurait à son ordre du jour la nouvelle carte de l’éducation prioritaire.

La FNEC FP-FO et ses syndicats nationaux appellent les personnels à un rassemblement au Ministère.

Le même jour, la FNEC FP-FO et ses syndicats appellent les personnels à préparer des délégations dans tous les rectorats pour présenter les revendications précises et concrètes de tous les établissements et écoles.

Les revendications des personnels sont connues :
- pas un poste, pas une heure, pas une classe en moins,
- pas de redéploiement,
- pas d’augmentation des effectifs.
L’école de la république, ce n’est pas ville par ville, établissement par établissement, département par département, ce n’est pas la campagne contre la ville ou l’opposition des établissements entre eux !

La refondation de l’éducation prioritaire, c’est une mesure contre les personnels, les établissements scolaires et les élèves. C’est l’application de la loi de refondation de l’école de Vincent Peillon. C’est l’austérité appliquée à l’Ecole.

FO s’adresse à l’ensemble des organisations syndicales pour dire à la Ministre :
— aucun établissement, aucune école ne doit perdre de moyens
— aucun enseignant ne doit voir baisser son salaire
— aucun enseignant ne doit subir de changement dans les règles de mutation.

La FNEC FP-FO s’est adressée à toutes les fédérations de l’Education nationale afin de leur proposer l’action commune.

Montreuil, le 3 décembre 2014

cale




SPIP 3.2.5 [24404] habillé par le Snudi Fo