snudi.fo85@gmail.com

|couper{150}|attribut_html)" />

Syndicat Force Ouvrière des Instituteurs et Professeurs des Écoles de la Vendée
SNUDI-FO85 - 16 bd Louis Blanc - BP 399 - 85010 LA Roche-sur-Yon Cedex
TEL : 02.51.36.03.27 - FAX  : 09 56 09 72 96 - snudi.fo85@gmail.com


La loi Travail : c’est toujours le RETRAIT !
Publié; le 23 juin 2016 | snudi FO 85

- NON à la primauté donnée à l’accord d’entreprise sur la loi et les accords de branche. Demain chaque employeur pourra faire sa loi au sein de son entrerprise et imposer des conditions défavorables au nom de la concurrence.
- NON à l’assouplissement du licenciement économique avec de fait, au final, la remise en cause du CDI.
- NON au référendum, véritable chantage qui donne la possibilité à une organisation syndicale ayant recueilli 30 % aux élections professionnelles dans l’entreprise, de pouvoir demander un référendum pour valider un accord régressif signé avec l’employeur.
- NON à une médecine du travail au rabais et dévoyée : visite médicale d’embauche remise en cause sauf pour des postes jugés à risques particuliers, périodicité des visites médicales supprimée…

Journée de grève et de manifestation du 14 juin 2016 à Paris

Massive, 1 300 000 manifestants, dynamique, combattive, revendicative, la
manifestation nationale unitaire du 14 juin à Paris et en province est une grande réussite. Elle illustre la détermination sans faille des salariées, des privées d’emploi, des jeunes et des retraitées à gagner le retrait du projet de loi Travail et à obtenir de nouveaux droits.

Nos organisations dénoncent une nouvelle fois les violences qui ont émaillé les abords de la manifestation. Notre service d’ordre a joué son rôle en assurant le bon déroulement du cortège syndical.

Il appartient au gouvernement de garantir les bonnes conditions d’exercice du droit de manifester. Il est de sa responsabilité d’assurer la sécurité..

Le Premier ministre assimile les manifestants à ceux qu’il qualifie de
casseurs et rejette sa propre responsabilité sur les organisations syndicales en leur imputant le climat social qui se détériore.

Il veut interdire les manifestations !

Comme si en muselant la contestation, il réglait le problème !

C’est inadmissible !

Le gouvernement refuse d’entendre ! Il cherche à détourner l’opinion publique du cœur du sujet posé par le projet de loi.

Nos organisations restent centrées sur :
- l’inversion de la hiérarchie des normes,
- les accords de développement et de maintien de l’emploi,
- les conditions de licenciement,
- le référendum d’entreprise,
- La médecine du travail. Autant d’éléments dans le projet de loi qui en l’état sont défavorables aux salariés.

Comment peut-il continuer de mépriser ainsi l’expression de millions de salarié-e-s, de privé-e-s d’emplois, de jeunes et de retraité-e-s ?

Comment peut-il refuser le dialogue que demandent les organisations depuis des mois ?

Le Président de la République a rejeté la demande d’entrevue faite par nos organisations le 20 mai 2016.

Votez par milliers, organisez la votation citoyenne.

Que des centaines de milliers de votes lui signifient le rejet du projet de loi travail, lui qui a refusé un référendum sur ce sujet !

Depuis trois mois se multiplient les pétitions, manifestations, grèves, occupations de lieux de travail... le rejet du projet de loi est bien réel et il demeure profondément ancré y compris dans l’opinion publique.

Nous vous appelons à poursuivre l’action revendicative sous les formes décidées localement et à participer massivement aux journées de mobilisation nationale les 23 et 28 JUIN.

loi_el_khomri_-_tract_de_l_intersyndicale
cale




Documents Liés
loi_el_khomri_-_tract_de_l_intersyndicale
PDF - 343.9 ko
Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
Salaires, taxes, services publics, retraites, école …. Toutes les revendications sont légitimes et urgentes. Le gouvernement doit céder, répondre et négocier.
ALERTE ! Le Ministre Blanquer annonce une loi pour imposer le statut de directeur supérieur hiérarchique et les EPEP !
Evaluations nationales CP/CE1 : quelles obligations ? Sur quel temps de travail ?
RIS spéciale inclusion et les autres à venir : à vos calendriers !
CAPD du 28 juin : les conséquences du PPCR* signé par SNUipp-FSU et UNSA sont évidentes et désastreuses…
CTSD extraordinaire : la DASEN confirme la suppression des 19 postes avant la tenue de l’instance
Assises « sur la place de la maternelle de demain » : Le SNUDI-FO n’acceptera pas la transformation de l’école maternelle républicaine en simple structure territoriale d’accueil
COMMUNIQUE DE L’ASSEMBLEE GENERALE DE FO FONCTION PUBLIQUE
Évaluation d’école ou accompagnement collectif
Dans l’unité, fonction publique d’état, hospitalère et territoriale, tous en grève le 10 octobre !
Groupe de travail du Sénat sur les rythmes scolaires Retour des 4 jours et demi, suppression d’au moins 2 semaines de congés, fin du calendrier national, renforcement du PEDT…
LSU et fascicules de propagande : il est urgent d’attendre !
Temps partiels en danger
Rassemblements du 1er mai 2017
Décrets carrière et évaluation : FO a voté contre
Transposition du PPCR à l’Education nationale : Toujours aussi inacceptable !
Antivirus financé par notre employeur
La loi Travail : c’est toujours le RETRAIT !
Pourquoi la grève du 14 juin ?
Loi El-Khomri : grève nationale du 14 juin !
| 1 | 2 |
SPIP 3.2.5 [24404] habillé par le Snudi Fo