snudi.fo85@gmail.com

|couper{150}|attribut_html)" />

Syndicat Force Ouvrière des Instituteurs et Professeurs des Écoles de la Vendée
SNUDI-FO85 - 16 bd Louis Blanc - BP 399 - 85010 LA Roche-sur-Yon Cedex
TEL : 02.51.36.03.27 - FAX  : 09 56 09 72 96 - snudi.fo85@gmail.com


Rattrapage du 13 novembre et/ou 11 juin, qu’est-ce que c’est ?
Publié; le 18 octobre 2013 | snudi FO 85

La journée de rattrapage du mercredi 13 novembre et/ou 11 juin correspond au lundi 2 septembre, jour non travaillé pour les élèves peut-être, mais pourtant travaillé par les enseignants ! Au nom de quoi devrions-nous rattraper une journée DÉJÀ travaillée ?

SIGNEZ MASSIVEMENT LA PETITION ! ABANDON DE LA JOURNEE DE TRAVAIL GRATUIT !

Mercredi supplémentaire à travailler :

13 novembre ou 11 juin ? Qu’est ce que c’est ?

 

Le calendrier scolaire 2013-2014 remet en cause nos obligations de

service :

- NON AU TRAVAIL GRATUIT !

- NON à la « récupération » de la journée de prérentrée du 2 septembre !

Dans un renvoi de bas de page de l’annexe de l’arrêté fixant le calendrier scolaire 2013-2014 publié au

BOEN (bulletin officiel) du 28 novembre 2012 : « Une journée de cours sera rattrapée », le mercredi 13

novembre 2013 et/ou le mercredi 11 juin 2014.

Dans certaines circonscriptions, il a été annoncé que ce « rattrapage » était dû à une journée

supplémentaire des vacances de la toussaint…

Contestant ce « rattrapage », Force Ouvrière a interrogé le ministère qui a répondu lors d’un CSE (Conseil

Supérieur de l’Education) que cette journée supplémentaire servirait en fait à compenser la perte d’une

journée pour les élèves, le jour de prérentrée du lundi 2 septembre.

Le ministre Peillon veut imposer un jour de classe de plus, le mercredi 13 novembre

2013 ou le mercredi 11 juin 2014 au motif de « rattraper la journée de prérentrée non

scolarisée … ».

 

Nous devrions donc rattraper une journée déjà travaillée !

Si tel était le cas il faudrait alors récupérer les jours fériés quand ils tombent

sur un jour travaillé !!!

D’ailleurs l’article L 521-1 du code de l’Éducation qui traite de la durée de l’année scolaire prévoit un

nombre de semaines et non un nombre de jours : « L’année scolaire comporte trente-six semaines au

moins réparties en cinq périodes de travail, de durée comparable, séparées par quatre périodes de

vacance des classes. (…) ».

Force est de constater que le calendrier 2013-2014 publié au BO respecte les 36 semaines y compris en

intégrant les deux semaines de congé de la toussaint. Il n’y a donc aucune récupération due par les

enseignants. L’article L 521-1 du code de l’Education est respecté.

 

Aucune récupération, ni le mercredi 13 novembre 2013, ni

le mercredi 11 juin 2014 !

 

La FNEC FP-FO et le SNUDI-FO poursuivent leurs interventions en direction du ministre pour que le calendrier scolaire soit modifié. Le SNUDI-FO 85  est intervenu auprès du DASEN sur ce dossier.

SNUDI-FO 85

Syndicat Force Ouvrière des Instituteurs et professeurs des écoles

 de Vendée

tél :02.51.00.64.16

fax : 09.56.09.72.96

mél : fosnudi.vendee@laposte.net

cale




SPIP 3.2.5 [24404] habillé par le Snudi Fo